Facturation électronique B2B, Nova Systems lance BeOne e-invoice

Le nouveau module qui permet de numériser les processus d’entreprise
0
156

À partir du 1er Janvier 2019 entrera en vigueur en Italie l’obligation de facturation électronique entre les opérateurs économiques privées (B2B). Nova Systems, la société d’Information & Communication Technology, est prête pour offrir un service ponctuel et efficace. Dans la solution en Cloud BeOne, créée pour le monde des expéditions internationales, des douanes et de la logistique, le Centre de Recherche et Développement a mis en œuvre le nouveau module BeOne e-invoice.

« La Facturation Électronique est un processus régi par la loi italienne qui permet de gérer et stocker directement dans le numérique à la fois le cycle actif et le cycle passif des factures d’une entreprise. La facturation électronique entre particuliers peut devenir une grande opportunité pour les entreprises italiennes. C’est une occasion pour numériser les processus d’entreprise en les simplifiant et les rendant innovatifs, sécurisés et simplifiés – affirme le Chief Software Architect de Nova Systems Riccardo Tarocco. – Par exemple, scanner un document et le sauvegarder en PDF, afin de le dématérialiser et réutiliser dans les processus d’entreprise, en prêtant l’attention à l’aspect écologique que cette innovation apporte ». Les avantages économiques, selon Tarocco, sont variés : « On réduit l’achat de papier, d’enveloppes et de timbres, baissant les coûts d’impression et d’expédition. En outre, il n’y a pas de dépenses pour les espaces de stockage, les activités manuelles et le temps passé à la recherche des documents archivés sont réduits ».

Le plus grand avantage de la Facturation Électronique B2B ne sera pas seulement obtenu en abandonnant le papier, mais surtout en numérisant les processus au sein de l’entreprise. « Par exemple, cela se passe déjà aujourd’hui dans BeOne lorsque nous recevons un message EDI et nous créons automatiquement un dossier d’expédition. Le processus d’insertion de l’expédition est numérisé, évitant les coûts liés à la saisie des données, à toute erreur de compilation et libérant ainsi les ressources de l’entreprise », continue Tarocco. Avec le module BeOne e-invoice, on pourra digitaliser les processus du Cédant (Cycle Actif) et du Cessionnaire (Cycle Passif). « Avec la numérisation du cycle passif, on aura l’avantage d’obtenir automatiquement l’enregistrement du document en comptabilité et de mettre en œuvre le processus automatique de réconciliation des coûts estimés pour le cessionnaire, évitant les processus manuels de contrôle des factures des fournisseurs. En numérisant le cycle actif, la facture relative sera créée et transmise au SDI automatiquement, évitant l’impression du document et son envoi sous forme papier ou électronique ».

L’obligation introduite par la Loi de Finances de 2018prévoit que les transactions commerciales entre les entités soumises à TVA sont régies exclusivement par les factures électroniques en format XML spécifique, transmises et reçues à travers le Système d’Échange (SDI). Les directives AgID exprimées dans le Code de l’Administration Numérique requièrent l’adoption d’un système capable de garantir l’authenticité des documents numérisés, avec une valeur juridique et fiscale, en conservant leur accessibilité et leur immutabilité pour une période de 10 ans.

Data: 26-06-2018
Print Friendly, PDF & Email