Ivano Avesani

Les innovations douanières seront intégrées dans le logiciel BeOne

Les nouveautés ont été introduites à l’occasion de l’Expo
0
464

Au cours de ces derniers mois l’Agence des Douanes a apporté une série d’innovations procédurales destinées à améliorer l’activité des entreprises du secteur. Les simplifications et les avantages ont été apportés à l’occasion de l’Expo, qui a donné un coup d’élan au secteur. “Pour Nova Systems, innover est une vocation, cela signifie être toujours aligné avec les exigences du marché – affirme Ivano Avesani, président de Nova Systems -. Notre centre de développement était prêt pour ce nouveau défi, en implantant le logiciel BeOne Cloud Forwarding pour créer de nouvelles opportunités commerciales pour nos clients et gérer l’impact des innovations de procédures suite aux nouveautés en matière douanière”.

Les douanes agissent dans un contexte régulé par des normes communautaires valables pour chaque Etat membre de l’Union Européenne. “Les opérateurs ont dû s’aligner avec les exigences européennes. L’engagement de Nova Systems a été celui de fournir un produit adapté aux exigences douanières, en particulier en ce qui concerne la gestion des opérations de douanes, des entrepôts douaniers, la TVA et la partie relative à l’Intrastat, avec la transmission télématique des données entrantes et sortantes de l’Agence des Douanes”, poursuit Ivano Avesani.

Le président de NS Ivano Avesani: “Nous créons de nouvelles opportunités commerciales pour nos clients”

Certaines innovations procédurales importantes ont été introduites en vue de l’Expo: l’extension du dédouanement maritime dans tous les ports d’entrée des marchandises (pre-clearing); le traitement prioritaire pour un dédouanement plus rapide dans les ports et les aéroports d’arrivée. Aussi, les fast corridors (couloirs rapides) pour l’acheminement direct des marchandises arrivées par voie maritime aux points de dédouanement avec un transfert routier à travers les couloirs contrôlés par la Plateforme Logistique Nationale, ou par voie ferroviaire, et un portail de contrôle en temps réel des marchandises destinées à l’Expo; le renforcement des députés aux contrôles de l’importation sur les sites reconnus comme points d’entrée et points de dédouanement.

L’Agence des Douanes est aussi en train d’implémenter les liaisons télématiques de tous les régimes douaniers, telles que l’introduction en pratique libre, l’exportation, l’exportation temporaire, le réexportation, l’importation, l’importation temporaire, la réimportation, l’introduction en dépôt et le transit. Enfin, le stockage temporaire des marchandises à été innové. “D’un point de vue informatique, l’Agence des Douanes a informatisé pour tout le monde les manifestations de marchandises en arrivée et en partance pour les bateaux et les avions – ajoute Ivano Avesani -. C’est en raison de ce procédé que le dédouanement en mer a été réalisé, qui intervient donc avant que le bateau n’arrive à destination”. A travers ce couloir rapide, la marchandise est alors transférée directement du port de destination jusqu’à l’entrepôt de stockage temporaire. Opération rendue possible grâce à l’engagement préalable du destinataire sur la garantie des marchandises à transférer. L’opération doit être effectuée dans le cadre du contrat unique de transport. Dans ce cas, l’Agence des Douanes territorialement responsable autorise le couloir rapide à travers une règlementation.

De plus, l’Agence des Douanes a introduit la possibilité de payer les droits douaniers chargés sur le compte de débit. “Le logiciel BeOne peut effectuer un contrôle de congruité sur la somme arrivant à échéance calculée sur les différents bons de livraison”, conclut Ivano Avesani.

Data: 29-06-2015

Print Friendly, PDF & Email